Social Icons

lundi 29 juillet 2013

Certification Voltaire : Le serial-killer de l'Education Nationale !


Courant après une reconnaissance en Social Media jusqu'à m’essouffler, c'est après avoir : 
- accepté le statut si avantageux d'esclave moderne ou stagiaire en "auto-formation" (pendant deux belles et longues années).
- de salarié déguisé ou auto-entrepreneur ! (Pour le fun des lourdes charges)
- rabaissé mes tarifs de Prestation de Service (Car travailler plus, y compris le week-end, pour gagner très peu c'est bon pour la santé) 
- envoyé des centaines de CV et développé mon Networking (Forums, Soirées etc) que j'ai décidé, après mure réflexion avec mon porte-monnaie, de retourner à l'école le temps d'un examen pour passer la Certification Voltaire

« L’orthographe compte énormément dans la recherche d’emploi » Sophie Ak - directrice marketing de Keljob


D'abord outil de formation et d'apprentissage en ligne sur l'orthographe puis véritable certification, le Projet Voltaire suit maintenant son rythme de croisière amorcé par Pascal Hostachy, cofondateur de la société de e-learning et de l'outil de moteur d’intelligence artificielle Woonoz.

Pour la modique et coquette somme de 59,90  (100  pour la Suisse), le Projet Voltaire vous convie dans l'un de ses 100 centres (France, Dom-Tom & Suisse), à une session d'examen de deux heures trente comportant une dictée et 240 questions à choix multiples portant sur l'orthographe.

Le but du test est de valoriser vos compétences sur votre CV, notamment grâce à 4 échelles de niveau d'orthographe (cf Echelle des Scores), dont vous recevrez les résultats et votre score (entre 1 et 1000) dans un délais de 15 jours.



Comptant plus de 300 Ecoles Partenaires - allant des Universités de l'Etat aux Ecoles Supérieurs Privées - une dizaine de Partenaires Stratégiques (CegosUnion des AutoentrepreursKeljob, Adecco) et plus d'un million d'utilisateurs, ce projet connait un réel succès croissant.

Développé autour d'une équipe de pédagogues experts en orthographe, comme le Champion du monde Bruno DEWAELE (cf Qui sommes-nous ?), le Projet Voltaire se charge de détecter vos difficultés (140 difficultés sur 7 niveaux) pour proposer une voie d'apprentissage personnalisée à l'utilisateur afin de combler ses lacunes rapidement. Ludique, interactif et expliqué à l'aide de moyens mnémostechniques cette solution semble avoir trouvé son public.

Ce que je Pense Tout Haut :

L'éclosion des certifications est-il un échec pour l'Education Nationale ? Le système scolaire ?

Une Communication aggressive 

Dans sa communication le Projet Voltaire cible essentiellement le public français et sa jeune génération à l'orthographe "texto" tant montrée du doigt par les "anciens" et les entreprises. Cette notion est à contre-courant des certificats anglais du TOEFFL ou IELTS, respectivement promu par ETS et le British Council, qui s'adressent à un public international non-anglo-saxon cherchant à valoriser son niveau d'anglais pour concurrencer les natifs. Cette différence de "target" montre bien que le projet Voltaire joue sur le terrain de l'Education Nationale et profite de la brèche entrouverte laissée par ses carences aux entreprises privées.




Un certificat élitiste

Évoluant dans le domaine privé et nécessitant une contribution financière, notamment après le refus de financement de mon examen par le Pole Emploi (qui m'a gentiment proposé de faire une collecte auprès de ma famille !), ce certificat a naturellement un arrière goût de discrimination. 

Croyant en la bonne foi de l'entreprise je me suis tout de même inscris à une session d'examen persuadé qu'en payant les 60  requis j'aurai accès à tous les exercices d’entraînements pour préparer mon test dans les meilleures dispositions. 

Malheureusement ma déception fut grande, pour moi comme mon porte monnaie qui criait déjà famine, en constatant que je n'avais accès qu'à la version Express des sessions d’entraînements et qu'il me fallait débourser au minimum 34,90  pour bénéficier d'un des niveaux supérieurs pendant 12 mois seulement. Quant à la version mobile, disponible pour les possesseurs de smartphones sur Google Play et l'App Store, l'application comprenant 12 niveaux me coûterait 6,99 . Pour le livre Maîtrisez l'orthographe avec la Certification Voltaire son élèvation à 25  m'a fait rebrousser chemin.



Cherchant à passer ce test afin de trouver du travail, vous vous doutez bien que débourser de nouveau de l'argent pour accéder aux entraînements m'était donc impossible ne serait-ce que par principe. Rebuté dans ma démarche d'accès à la culture et à l'éducation gratuite pour tous j'ai fini par trouver une application non-payante proposant des exercices très proches des versions payantes du Projet Voltaire : Améliorez votre français.

Evidemment on peut profiter de tarifs réduits, pour le test comme pour l'entraînement, cependant "le serpent se mord encore la queue" puisqu'ils ne s'adressent qu'à certains étudiants, salariés et chômeurs entrant dans le cadre de partenariats (cf Entreprise). 

Dans mon cas je n'avais accès à aucune remise même si j'ai fini par trouver un code de réduction marketing "Parrainage" de 10  en cherchant sur la toile comme un clochard fouille les poubelles.

Des lacunes numériques

Pourtant issu d'une démarche novatrice, le Projet Voltaire stop net son avancée en délivrant une session d'examen "archaïque" (je sais j'y vais un peu fort) avec une dictée ainsi qu'un QCM de 240 questions à remplir sur papier avec un stylo. 



Devenu extrêmement "Has-been", en particulier pour un travailleur du Web comme moi, le passage d'une session d'entraînement interactive et ludique en ligne ou sur mobile à une salle de classe de lycée épié par une surveillante qui prend son métier trop à cœur a fait perdre tout son charme au projet Voltaire, un peu comme le visage de votre concubine de la soirée le matin au réveil.   

A l'heure où l'on vérifie l'orthographe d'un mot en un clic sur Google Search, où l'on bénéficie de correcteurs orthographiques sur Word et la majorité des sites Internet et sachant que ce concept a été développé par l'entreprise primées Woonoz on ne peut qu'être déçu.

Valoriser son CV

"Ce sont les entreprises clientes qui nous ont soufflé l'idée de mettre en place un outil d'apprentissage en ligne sur l'orthographe"
Les créateurs du Projet Voltaire ne s'en cachent pas, cette idée s'est formée dans la tête des entreprises et employeurs. C'est donc ces mêmes recruteurs, qui insistent sur le besoin d'un candidat ayant de nombreux diplômes, des compétences linguistiques bilingues et de l’expérience - qui recrutent des stagiaires parce que "c'est la crise" - qui continuent de dicter le comportement des candidats en position de faiblesse et totalement dépendants de leurs attentes.

« La Certification Voltaire est tout sauf un concours d’orthographe, c’est un outil qui donne accès à des emplois. » François Davy, ex-président du Groupe Adecco.
Dans le grand bain de la sélection à l'embauche, la concurrence fait rage de dent et se démarquer est aujourd'hui le leit-motiv des postulants. En faisant abstraction de la discrimination à l'embauche et du peu ou pas de réseau dont souffrent certains candidats, on s'accorde à croire qu'un CV fourni est un accélérateur vers l'embauche.



Encore une fois le bonheur des uns fait le malheur des autres ! La crise économique est une bénédiction pour ce genre d'entreprise et projets qui, comme l’avènement et le remplissage des écoles privées dans le secondaire, pullulent et mettent en lumière la difficulté pour l'Education Nationale de former et délivrer des Diplômes à réelle valeur mercantile auprès des recruteurs.
"Aujourd'hui, la majorité des examinés est constituée d'étudiants en dernière année qui se préparent à entrer sur le marché du travailPascal Hostachy 
Par cet article je souhaitais illuminer la détresse de ces jeunes qui comme moi ont fait tout ce qu'on leur avait demandé pour réussir (études, diplômes, langues, échanges Universitaires, stages en entreprises etc) et qui voient peu à peu la crise les embrasser d'un baiser empoisonné au goût si sucré de prêt étudiant à rembourser et de Pole-Emploi.


Illuminer cette tristesse d'avoir recours à une certification organisée par une entreprise privée, valable 4 ans seulement, et devoir de nouveau prouver et justifier mon niveau d'orthographe auprès des entreprises et des ses recruteurs après avoir validé un Brevet des Collèges, un Baccalauréat Littéraire, un Bachelor en Business Administration et un Master en International Business.
Illuminer cette ombre qui pèse sur l'Education Nationale qui n'arrive plus à répondre aux attentes du marché du travail créant un fossé dans lequel les entreprises privées se gavent sur la détresse des gens là où l'Etat devrait les étreindre et les rassurer.

Illuminer les raisons qui expliquent que le niveau d'orthographe de ma génération soit si inquiétant et que peut-être que la langue française n'évolue pas assez avec son temps et crée par conséquent un décalage notoire voire un monde entre le langage parlé et le langage écrit.

Evidemment pour les autres générations nous ne sommes qu'une bande d'ignorants, fainéants, pur produits de la "génération textos". Dites-vous simplement que votre feuille de papier et stylo ont été remplacés par notre écran et clavier et que l'on a grandit avec un correcteur d’orthographe intégré.



Dans cet article je ne remet pas en cause la mauvaise image et la nature brouillonne qui nuisent à la crédibilité d'un message d'une orthographe confuse dans le secteur du travail je tenais simplement à contrebalancer les idées reçus sur ma génération et alerter l'Education Nationale sur ses dérives.

A défaut de réussir ou non ce test, j'aurais au moins pu en parler de ma crainte de voir ce genre de certificat devenir des éléments de référence des recruteurs qui créeraient encore plus d'inégalités et se traduirait par un manque incontestable de l'Education Nationale dans sa fonction première de formation. 

Dans le cas où ce test viendrait à se populariser, je souhaiterais aussi voir les recruteurs et employeurs affichés leurs scores pour qu'on soit pour une fois logés à la même enseigne.
Pour ceux qui souhaitent tout de même passer la Certification Voltaire voici mon code parrain pour bénéficier de 10 euros de réduction : NJ7L73XT
leBloggers